Ce qui distingue le Duflot des autres dispositifs

Contrairement au Scellier, le Duflot n’est pas accordé systématiquement à tous les particuliers qui achètent un logement. Il est en effet impératif qu’il soit situé dans une zone tendue (A, A bis, B1 et B2) et qu’il soit loué pendant 9 ans au moins. Pour les logements qui ne se trouvent pas dans ces zones, le Préfet de région a le pouvoir d’octroyer une dérogation lorsqu’il juge que le marché locatif est tendu.

Le propriétaire ne peut bénéficier des prérogatives du Duflot que sur 2 logements maximum.
Par ailleurs, il ne peut pas cumuler les avantages de la loi Duflot avec d’autres dispositifs pour un même bien. S’il acquiert un bâtiment comportant plus de 5 appartements, alors la réduction d’impôt pour chaque logement sera plafonnée.
Enfin, un contribuable qui achète des parts dans une SCPI (société civile de placement immobilier) destinée à l’achat et à la location de logements peut également bénéficier d’un avantage fiscal. Celui-ci est alors calculé sur la base de 95 % du montant des parts.